Logo Aero-osteo

Association d'Etude et de Recherche en Ostéopathie

AERO

M Jean Claude LAFABRIE
Ostéopathe DO, Fondateur de l’AERO

L’Association d’Etude et de Recherche en Ostéopathie a été fondée en décembre 2004. Cette association, basée sur le bénévolat est une association à but non lucratif. L’enseignement a lui débuté à l’automne 2005. Cet enseignement en ostéopathie est une création s’appuyant sur des éveilleurs tout en développant des passerelles inédites. Il met en scène une nouvelle vision, une nouvelle approche, et une nouvelle pratique du corps humain tout en respectant les principes premiers de l’ostéopathie :

  • La règle de l’artère est incontournable
  • La structure permet la fonction
  • La fonction sculpte la structure
  • La source (le bon endroit) doit être ré informé
  • La Nature doit faire son œuvre

Quels ont été les éveilleurs ?

  • Still à travers Littlejohn
  • Littlejohn à travers Wernham, l’EEO Maidstone et l’AERO
  • Lavier à travers Allirand, le GOF et l’AERO
  • Sohier à travers l’AERO

Pourquoi cet enseignement ?

  • Pour une complémentarité avec les écoles
  • Pour rétablir une certaine vérité ostéopathique
  • Pour éviter la récurrence du symptôme (en faisant l’essentiel la première fois)
  • Pour devenir des praticiens unicistes, des aiguilleurs (vers le médecin généraliste, le chirurgien-dentiste, le podologue, le kinésithérapeute ou le spécialiste)

Par quels moyens ?

  • Par la recherche du fil rouge, fil conducteur dans le raisonnement (c’est l’axe vertical unifiant les 4 systèmes mécaniques du corps sur lequel circule l’information)
  • Par l’application des principes de médecine chinoise appliqués à l’ostéopathie par la prise du pouls artériel. Ce qui permet de comprendre pourquoi le corps se dérègle, quelle fonction est perturbée, à quel niveau doit on traiter (ce qui nécessite de faire un diagnostic en ostéopathie différent d’un bilan)
  • Par l’utilisation du principe de la systémique, des notions hologrammiques et analogiques

Avec quels outils ?

Des techniques d’ajustement dites de corps vertébral, opposées au déblocage et des techniques arthroceptives sur la colonne et le périphérique (qui respecteront la loi de l’interligne).

Dans quel but ?

Celui de trouver la lésion source responsable des symptômes, savoir par quel bout prendre le patient, trouver le bon outil, l’appliquer au bon niveau et au bon moment.

En résumé :

Comment trouver et appliquer les meilleures façons d’améliorer le patient sans déplacer les symptômes ou créer de nouvelles compensations néfastes tout en restant ostéopathe à 100%.

NEWSLETTER

CONTACTEz-NOUS

Email : contact@aero-osteo.com

> Demande d'information

6 les hauts de bel air
81710 Navès

Chargement de Google Maps...